[]

Jacques Leborgne, le 21 novembre 2013

Les photos d’Infanti ? Quand on est sur ce site, Tout d’abord on se dit : « sympa, cette visite… » Plus avant on y va, car c’est original, Et on fait ce constat : « Tout simplement génial ! »

Nadeige Bouvard, le 16 novembre 2013

Nous avons eu la chance de faire une des premières grandes expositions de photos d'Emmanuel Infanti à la médiathèque de Fontenay aux Roses.
Outre le beau regard qu'il pose sur le monde et les gens, ses photos sont aussi des clins d’œil vagabonds avec un beau travail sur l'espace et les couleurs.
De plus, il sait avec beaucoup de chaleur parler de son travail à ses visiteurs. Alors, j'espère, dans un autre lieu pouvoir faire connaitre son travail…

Pierre Cornilleau, le 31 octobre 2013

D’Adget à Duchamp… Monsieur Infanti, vous nous rappelez que l’espace et le temps sont des questions fondamentales à l’œuvre, qu’elle soit littéraire, peinte, cinématographique ou photographique, cela va sans dire. Vous nous rappelez aussi, et surtout peut être, que celui qui met en œuvre peut être autodidacte et ne rien oublier, pourtant, de la technique, de la théorie et de l’exigence. Aussi, votre culture n’est pas apprise, elle vous permet d’invoquer avec justesse René Magritte, que vous aimez tant, et ainsi ces questions d’espace, de temps ainsi que l’humour, indispensable dérision du monde qui le rend plus acceptable, plus humain. Cette dérision puisée tant chez Magritte que Pierre Desproges est sans doute ce qui vous permet de questionner si justement, de pouvoir mettre les images en mots : « multiples de uns ? ».
Dans un passage d’être crâne, Didi Hubermann, à propos de Dürer, exprime la différence entre philosophe et artiste : le premier chercherait des réponses, quand le second ne ferait que poser des questions…
Questionnez, questionnez monsieur Infanti et multipliez nous…

Frédéric d'Incau, le 10 septembre 2013

Véritablement investi et passionné dans ce qu'il fait, toujours en quête de nouvelles images à produire, de nouvelles histoires à raconter visuellement, Emmanuel saura aller chercher l'image qu'il vous faut !

Delphine Lescuyer, le 25 juin 2013 

Super pour la disponibilité, flexibilité, l'écoute et la qualité de ton travail de photographe…
Une collaboration avec toi est riche en dialogues, interactions, et inspirante. Merci.

Jean-Louis, le 6 juin 2013

C'est un site de voyageur! Même quand c'est tout près, on voit des lieux qu'on n'avait pas vu! Les gens sont beaux et humains … Avec toi, je m'en vais ailleurs! "Monte dans la camera obscura, proposa Emmanuel… C'est un appareil magique!" Et nous partîmes à travers le monde!

Astrig Alyanakian, le 5 juin 2013 

"J'ai un coup de coeur pour le projet "Multiples de un", entre humour et sensibilité. J'aime la façon dont ces images obligent à faire circuler mon regard, à tout observer ! J'espère le voir exposé très bientôt !

?xD du groupe Bor 5 juin 2013

Mjöllnir ne serai pas plus resplendissant nul part ailleurs que sur ces photos, par la barbe de mes ancêtres ! "

Didier Luciak, le 23 mai 2013 

Nous nous sommes rencontrés sur mon stand photo au GMAC. Comme promis j’ai visité votre site : … magique ! Vos images sont vraiment très belles et photo-sensibles. Bravo !
Au plaisir
Très cordialement

Thomas "MicMac", le 14 mai 2013

Nous sommes ravis d’avoir travaillé avec toi, les clichés du concert sont top et tes idées lors du shooting nous ont permis d’avoir de belles photos pour notre promotion.
Merci, et bonne continuation ! »

Océane, le 25 juin 2012

J’ai surfé sur ton folio… et en effet, ton Livre d’Or, est mérité car tous les « ingrédients artistiques » sont révélés dans tes photographies : créativité ; originalité ; voyages ; musiques ; parfums et émotions…
Bravo !

Pops and Robb, le 23 mai 2012

Cher Monsieur Infanti,
Vous voilà un homme accompli dans votre travail et cela fait plaisir à voir !!! Bon courage pour la suite de votre recherche photographique et surtout, nous vous souhaitons de vivre un plein épanouissement dans le reste de votre vie !!! Votre travail n'en sera que meilleur !!!
Amitiés !!!

Thierry Mercier, le 19 mai 2012

C’est avec grand plaisir, un peu de jalousie, que j’ai regardé, contemplé et apprécié ton travail.
Merci l’ami

Cécile Cassin [association Afrodite], le 14 janvier 2012

Merci à toi Emmanuel pour les photos de la Cie Afrodite Doun qui révèlent ton sens du détail. Une mention spéciale pour ce gros plan sur ces mains qui dansent !

Valérie Cadeau, le 04 aout 2011

Mille mercis à toi cher Emmanuel, Que ces photos fixent dans nos coeurs ces temps heureux en partage, en cette très belle journée du 11 juin 2011 dans cette magnifique cour de notre château Laboissière !
Des bisous et des Roses à Fontenay pour toi

Nathalie, le 15 mai 2011

L'homme des salles obscures qui joue avec la lumière…

Frédéric Alione, le 15 mai 2011 

Une belle rencontre sur une esplanade vide de visiteurs. Mais l'important n'est pas là.

Anne Strenger, le 15 mai 2011 

Pierre Sédivy, le 15 mai 2011

Beaux espaces et magnifiques visages ! A quand les danseuses en mouvement ? Amicalement

Kristine Fligg, le 5 mai 2011

J'aime beaucoup tes photos qui oscillent entre graphisme, émotion, surprise…avec ce son qui perle en même temps… un régal - MERCI pour le partage….

Jean-Paul Schmidt, le 21 Janvier 2011

Un univers original, à la croisée de la réalité et du fantastique, ou les couleurs sont vives et chaleureuses et les personnages peuvent se multiplier à l'envie.
Une invitation aux voyages, à la musique et aux rencontres qui sent bon le cinéma et la BD, les années 50 et le 23ieme siècle…bref le monde d'aujourd'hui.
Bienvenue chez Emmanuel !

Nadia, le 26 septembre 2010

Un voyage des sens
Une autre vision de ce qui nous entoure, ces photos qui piègent un moment à jamais sont pleines de vitalité et d'originalité! On y découvre une envie d'aller vers l'inconnu, une soif de donner aux autres, bref: une volonté de prendre des risques. Les images parlent bien plus que les mots pour ces sensations.

Vincent JOLY, le 3 juin 2010

Du plus loin que je me souvienne de toi "Titi", tu m'es toujours apparu comme l'Artiste du quartier… tes photos prouvent que j'ai une bonne mémoire. Ces photos sont vraiment dépaysantes, poétiques… j'adore !! Bonnes ballades.  

Vincent Chatel, le 28 mai 2010 

Emmanuel est mon compagnon d'aventure photographique depuis maintenant près de dix ans.
Au delà de l'amitié qui nous lie, son travail parle de lui même. Son style est le résultat d'un travail en autodidacte, mais aussi de rencontres qui ont aiguise l'oeil et enrichi la technique. On oscille entre le social et l'esthétisme gratuit, mais on trouve surtout des histoires dans les photos d'Emmanuel. Si un vrai style émerge c'est bien celui de l'oeil photographique. Par des choix francs dans le cadrage et la mise au point, Emmanuel extirpe du sens des univers dans lequel il s'est une fois trouvé.
Enjoy

Delphine Aliaga, le 28 mai 2010

C’est à travers un regard résolu qu’on entre dans ces images du monde. Mondes où Emmanuel évolue, sur ce chemin personnel qui donne envie de le suivre. Le voyage, le mouvement, la musique unis dans la passion de l’image. Autour de la planète : la force d’un instant d’Histoire, à Bucarest, qui saisit en noir et blanc et révèle la réalité crue dans la beauté des contrastes, puis l’intensité éclatante de vie et de chaleur dans la découverte intime du Burkina Faso, enfin les couleurs et les paysages vertigineux de l’ouest américain. Ce regard juste qui saisit le détail, la ligne de lumière, et la révélation d’un lieu dans toute son étendue. Le mouvement, ensuite, dans « Multiples de Un », qui au-delà de la technique parfaitement maîtrisée de duplication dans l’espace, explore ce que sont les êtres dans leur complexité. La musique, aussi, instantanée dans chaque élément, où des yeux, une posture, un costume, un mouvement de main nous indiquent qu’il ne manque que le son… Admirables voyages ! Merci de nous offrir ces beautés récoltées ou réexplorées si personnellement qu’elles touchent de toute évidence le cœur de l’art photographique."

T., le 11 mai 2010

Mettre des mots sur des images et plus encore sur les impressions qui s'en dégage … Je dirai avant tout qu'il y a un style, une patte Emmanuel Infanti qui s'affirme un peu plus à chaque nouvelle œuvre. Toutes les photos sont belles ; non par la beauté de leur sujet, mais par la vérité qui s'en dégage. L'artiste sait jouer sur tous les tableaux. Des panoramas parfaitement épurés qu'on en oublierait presque l'œil et l'instinct du photographe choisissant de les immortaliser. Des plans larges où le travail de cadrage ouvre une fenêtre sur le rêve tout en maintenant l'observateur dans la réalité souvent sur un simple détail judicieusement choisi. Des portraits saisissant de beauté et vérité loin des poses artificielles aux sourires crispés. Des plans étroits où le détail devient objet majeur et éclaire l'ensemble de l'œuvre. En une phrase je dirai simplement que par ses prises de vues Emmanuel Infanti nous fait partager son regard d'artiste sur le monde.

Isabelle Latarse, le 19 avril 2010

Clic, clic !… non ce n’est pas moi parcourant son site mais LUI, de son œil acéré, du bout du doigt averti, qui déclenche. Sans clichés dépeind la profondeur de pays, les contrastes de leurs vies, avec justesse …… Soudain histoire de nous embrouiller tout se dédouble se déstructure (personnal IT est multiple cet homme là !!) jusqu’au flou artistique.
Et c’est dans ce tournoiement de flamenco, dans cette énergie, (oui, j’entends parfaitement les talons qui claquent) dans le mouvement de ce tourbillon qu’il me soulève de la terre pour survoler les grands espaces à la vitesse de SA lumière et me laisse émerveillée. Visuellement ?? Terriblement TRANSMISSIBLE !!!!

Grégoire Lepoutre, le 12 Avril 2010

"Magnifique ! Toutes tes photos sont chargées de sens et m'ont réellement ému et fait voyager. J'ai vraiment apprécié l'originalité, la sincérité et l'esthétique de tes séries… Vivement la prochaine ! Sincères félicitations !
Abrazo de Buenos Aires"

Oriane Decoux, le 2 avril 2010

"Je ne connaissais pas le talent d'Emmanuel avant de visiter son site et j'ai été bluffé par ses photos! OUI, j'en reste bouche bée car ses photos me parlent vraiment et me transportent dans son univers. J'aurais aimé en voir plus! je n'ai qu'une chose à dire: BRAVO."

Estelle Huart, le 17 mars 2010

Ces photos ? Les photos de Titi ? Euh les photos d’Emmanuel Infanti ? La vie… des moments de vie… les mouvements de la vie… Elles me rappellent un voyage, une balade, un regard, un sourire, une rencontre… et me donnent l’envie de repartir… Elles m’interpellent, me rappellent, m’interrogent, m’évadent… Elles me touchent parce que c’est la vie ! Un moment qui t’as ébloui que tu partages… Ancrées dans le réel, porteuses de valeurs, humbles, discrètes, efficaces, remplies de sens… elles réveillent tous nos sens… Elles ravissent mon œil « néophyte », le font vibrer, s’exprimer, s’émouvoir… Les multiples de un … vivantes, interactives. On cherche, on s’interroge, on est surpris à chaque nouvelle vision, on découvre encore… c’est comme une première fois… observateur actif… en mouvement… Merci d’enrichir notre regard, merci d’avoir changé ma façon de regarder des photos, ma façon de les prendre et celle d’être photographié même !… de partager ton art et ta passion en toute simplicité…

Claire Infanti, le 28 janvier 2010

Sujets traités très intéressant. La vie est malgré tout ! plus sympa chez nous. Merci pour ce dépaysement. Bravo pour la photo : Bidj


Vincent Guillot (Magazine Rolling Stone), le 26 janvier 2010

La présence des éléments, petits et grands, qui viennent prendre l’espace, parfois tout entier, attire d’une seule traite dans leur univers. Le tout avec un recul limite en pointe d’humour, ni trop concerné, ni trop émouvant. Ça nous emmène tout entier et, du coup, avec les jeux du graphisme parfois métronomique, du grand angle, des couleurs, on finit par se demander de quel côté du microscope on se trouve. C’est étonnant cette impression de voir en très grand par le trou de la serrure.

Bertrand Pinsac, le 20 janvier 2010

De biens beaux clichés qui donnent des envies d'ailleurs, d'autres senteurs, d'autres sensations, d'autres mondes. L'angle est juste, la lumière toujours belle, le ton très personnel: on en veut plus et on attend la suite avec une impatience non-feinte. Au final, un travail remarquable que l'on espère très vite remarqué. Merci pour cette proposition artistique ample et pleine de sensibilité !

W. le 19 janvier 2010

Bon, c'est bien la première fois que l'idée d'aller en Roumanie me semble un truc malin, voire intelligent ou même possible. Je veux dire, près de chez moi, les roumains s'engouffrent à moitié dans les containers jaunes pour voler les vêtements collectés pour les pauvres. Sur tes photos, dans tes photos, c'est autre chose, j'aurais presque envie d'y aller, parole. L'Afrique, avec tout ce que ça comporte de tapis de mobylette, d'intérieur de taxi, de foutues couleurs et de visages, là je dis ok, aucun doute, retournes-y et shoote jusqu'à l'épuisement, c'est vaste, tes prises de vues. En même temps, y a des trucs en Amérique qui tabassent, je crois bien que t'as un oeil. Si. Un oeil, du genre qui voit. Ou qui capte. Ou qui louche. Qui louche direct. Là où c'est bon. Bon, j'en veux d'autres, perso, des prises de vues comme ça. Tu fais quoi, là ? Et ben shoote, plutôt.



Greg de Bercy, le 17 janvier 2010

Mais qui l'eut cru ?
Qui aurait pu soupçonner que derrière ce grand zigoto se cachait un photographe de talent ? En espérant avoir l'occasion de refaire des séances ensemble (des séances photo, hein, les séances ciné je pense qu'on aura l'occaz' !!!). Bonne continuation, encore plus de photos et de voyages pour l'avenir !!!

vi, le 17 janvier 2010

Lundi matin, il fait gris à Paris mais pas pour longtemps : les yeux à demi ouverts j'ouvre mes mails, rien que des pubs sauf un…un site de photographie, sans hésiter je pianote l'adresse et enfin mes yeux s’ouvrent …le voyage commence … la page d’accueil, celle-là je la connais, je me souviens de sa lumière et de ses lignes…Folio… Bucarest … ma préférée, Strada, ordre et chaos, noir et blanc de fin d’un monde…Afrique… Les guinguettes ou la force de la nature… l’eau, le végétal, la lumière et l’humain, pas forcément rassurant…Multiples de un… mon projet préféré…du mouvement et de l’asymétrie… des échos de soi… mention spéciale à Regent’s Park ou le vert dans un jardin anglais… Musique… tempo et expressions, j'aime le portrait de la fée… Go west… vœu exaucé… une série authentique … de l’horizontal au vertical…Montages … j’aime le roots et l’impertinence du Fucker de l’Oregon, l’or et l’argent de Saint Louis, l’œil multiple de 9 judas et surtout la mise en scène silencieuse de Rebirth… Merci …Comment ça Merci… c’est fini… je suis vraiment obligé de retourner au gris de Paris… un très beau gris… Bon d’accord merci à toi… la lumière est plus riche aujourd’hui.

Philippe Latarse, le 16 janvier 2010

Merci mon pote pour ces photos, que j'ai pour la plupart encore en tête. Tant l'émotion que relève ces images que la qualité de ces prises, me permirent de garder en mémoire ces quelques clichés marquant mes tranches de vie à tes côtés. A l'oeil et au coeur de l'artiste

Kristine Fligg, le 05 janvier 2010

Je n'ai que deux mots à dire : J'ADORE et MERCI pour le partage. Bravo pour toute l'émotion et la beauté que tu transmets dans tes images.

Gérard Denamps, le 15 décembre 2009

Bravo pour ces photos magiques qui font rêver et qui donnent envie de voyager. Bravo pour ce dépaysement numérisé et pixélisé. L'essentiel était de trouver l'angle de prise de vue qui rend chaque photo originale et unique.

Claire Cassini, le 26 novembre 2009

merci pour ce beau voyage métissé en images

Alx le 22 novembre 2009

Un grain particulier qui donne envie de voyager, de rencontrer et de partager…un joli parcours photographique…vivement la suite… Et si je peux me permettre, si 1 est un multiple de 1, a quand le 2 multiples de 42 se serait plus fun !!! Longue vie ei !!!


Cordula Treml, le 13 novembre 2009 

Une très belle et claire présentation des sujets et surtout une magnifique photo sur la page d'accueil ! Personnellement, j'aime beaucoup la série "Multiples de Un", une approche très originale qu'il faut absolument poursuivre et développer! J'aime beaucoup également le format panoramique que tu utilises souvent et aussi le noir et blanc très atmosphérique utilisé pour la série des photos de la Roumanie.

Maud Dufay, le 10 novembre 2009 

De Bucarest à Tombouctou "Alors que mes pupilles se baladent dans Bucarest et que les images qui viennent s’y cogner me chantent le doux souvenir du : Pourquoi devenons nous photographe ? Je me lance sans trop d’assurance dans un billet d’encouragement qui pourrait s’intitulé : à la poursuite de ton chantier ! Photojournaliste à fleur de peau, un brin d’exotisme, un rien de mélo, de la matière humaine plein le sac à dos, beaucoup d’amour, pas mal de maux, Emmanuel Infanti à dans l’optique un trop plein de poésie qu’il exulte par le biais de son travail. Tout y est : Des cadrages équilibrés, un traitement colorimétrique singulier, de l’impertinence, un certain décalage, un goût prononcé pour la matière, de l’humour, un grand nombre de messages tantôt noirs, tantôt blancs. Et toujours cette quête indélébile, cette perpétuelle recherche d’absolue liberté, d’infinie non-appartenance…"

Olivier Dorangeon, le 04 novembre 2009

Un regard neuf, une approche qui nous fait partager sa vision réaliste du monde.